Les histoires morales de toujours n'augmentent pas l'honnêteté chez les enfants (ou pas tous)

Les enseignements moraux transmis par les récits classiques ont toujours été jugés très utiles pour enseigner aux enfants les conséquences du mensonge et la vertu d’honnêteté. Cependant, malgré son utilisation répandue, il n'y a aucune preuve de savoir si ces histoires favorisent réellement l'honnêteté chez les enfants.

Dans une étude publiée dans Psychological Science, l'efficacité de quatre classiques a été comparée à une morale finale dans laquelle l'honnêteté était promue auprès des enfants âgés de trois à sept ans. Les résultats étaient comme prévu: les valeurs morales n'étaient pas transmises, mais il y avait une mise en garde.

Kang Lee, du Dr. Eric Jackman, de l’Institut d’étude des enfants de l’Université de Toronto, a mené l’étude auprès de 268 enfants âgés de trois à sept ans. On a dit aux enfants qu'ils devaient deviner l'identité d'un jouet en fonction du bruit qu'il faisait. Puis, au milieu de l’essai, l’expérimentateur quitta la pièce sous prétexte d’aller chercher un livre, priant l'enfant de ne pas regarder le jouet caché, de ne pas tricher.

Quand l'expérimentateur est revenu dans la salle, une de ces histoires a été lue aux enfants: "La tortue et le lièvre", "Le garçon qui a crié au loup", "Pinocchio" ou "George Washington et le cerisier". À la fin de l'histoire, ils ont été invités à dire la vérité sur si oui ou non ils avaient regardé le jouet. Les histoires de "Pinocchio" et "Le garçon qui a crié au loup" n'ont pas réussi à augmenter l'honnêteté des enfants. Au contraire, l’histoire apocryphe de "George Washington et le cerisier" a considérablement accru l’honnêteté.

Les résultats suggèrent que la raison de la différence est que l'histoire de "George Washington" souligne les conséquences positives de l'honnêteté, tandis que les autres histoires sont plus concernées par les conséquences négatives de la malhonnêteté. Lorsque l'histoire de "George Washington" a été modifiée pour mettre l'accent sur les conséquences négatives de la malhonnêteté, elle n'a pas non plus réussi à promouvoir l'honnêteté chez les enfants.