Niveau de CO2 en 2016: plus élevé que jamais enregistré

Le CO2 atmosphérique se situait en moyenne autour de 280 parties par million entre il y a environ 10 000 ans et le début de la révolution industrielle vers 1760. En 2016, il a toutefois atteint le niveau jamais enregistré auparavant de 405,1 parties par million, après une hausse de 3 parties par million par rapport au record observé en 2015. En février 2017, les niveaux de CO2 dans le Mauna Loa avaient déjà atteint 406,42 ppm.

La mesure correspond à la référence que l'agence météorologique américaine (NOAA) obtient de son observatoire atmosphérique situé au sommet du Mauna Loa, à Hawaii.

Enregistrer la mesure

L'augmentation de deux ans et de six ppm de dioxyde de carbone entre 2015 et 2017 est sans précédent dans les 59 ans de l'observatoire. Selon Pieter Tans, scientifique principale du réseau mondial de référence sur les gaz à effet de serre de la NOAA:

Le taux de croissance du CO2 au cours de la dernière décennie est 100 à 200 fois plus rapide que celui enregistré par la Terre lors de la transition entre la dernière période glaciaire. C'est un véritable choc pour l'atmosphère.

Le dioxyde de carbone est l'un des principaux gaz responsable de piéger la chaleur dans l'atmosphère. Cet "effet de serre" maintient les bonnes températures pour la vie sur Terre.
Image | aguscr